slide1 © 2012 . All rights reserved.

Elle respire encore (2002)

CrĂ©ation du 6 au 12 Octobre 2002 au festival ” Petits, petits “, Gare au Théâtre (Vitry-sur-Seine)

Extrait
HOMME
Notre bonheur.
FEMME
Soleil calme du nĂ©on. Diffus. Pâle. L’Ă©clat sans tempĂ©rature. Pareil Ă  une fin d’après-midi d’hiver. Vide d’ombre, de nuits, de sommeil. Mais pas d’hostilitĂ©.
Seulement la mĂŞme minute d’Ă©veil, figĂ©e dans la mĂŞme lumière d’après-midi.
Sans cesse. Reconduite. Sans direction. Pas de dĂ©roulement des jours, non, mais un seul instant d’Ă©clairage se rĂ©pĂ©tant en boucle. Jouant Ă  la fois l’heure, la nuit et la saison, sous la surveillance du soleil calme.
Je suis la colère atone qui veille dans son silence. Je suis sa dĂ©termination froide. L’averse Ă  venir.
HOMME
13500 crĂ©ations de nouveaux postes prĂ©vus pour la police. Budget de 5,6 milliards d’euros rĂ©parti sur cinq ans. Notre rĂ©sistance Ă  la peur.
FEMME
Espace clos. Monochrome. Murs plafond sol fenêtre paysages scellés de blanc. Polissage des reliefs. Parois molles et prévenantes.
Noyade silencieuse du regard. La mĂŞme image oĂą qu’il aille.
MĂ©lange du prĂ©sent, du passĂ©. Oubli de l’avenir comme s’il ne s’Ă©tait jamais rien passĂ©.
Stérilité progressive du réel. Scellé de blanc.
Imagination en perte permanente. Parfois ne parvient plus à façonner un visage.
Un arbre. Un lieu. Un événement.
L’idĂ©e mĂŞme d’un Ă©vĂ©nement.
Je suis la tension permanente qui sert son poing. Je suis son absence enfantine de toute pitié. De toute compassion.
 

Distribution

Texte et mise en scène / Yan ALLEGRET
Jeu
Benoît TRUCHON
Maya VIGNANDO
Scénographie et lumières / Annabel VERGNE
Photographie / Annabel Vergne

Co-rĂ©alisation Festival ” Petits, petits “, Gare au Théâtre (Vitry-sur-Seine)